• Les miracles peuvent exister, j'en suis la preuve vivante

    Les miracles peuvent exister, j'en suis la preuve vivante

     Ne partez pas, n'ayez pas peur,ce que vous voyez là m'a sauvé la vie..Pour mieux comprendre le contexte, il faut commencer l'histoire par le début. 

    Une semaine plus tôt j'ai pensé a faire juste réparer l'émaille d'une dent, par confort et esthétique, qui s'était effritée mis septembre, pas de caries, pas de douleur. J'ai demandé a  mon dentiste habituel de réparer cela. 
    J'avais une confiance aveugle envers ce dentiste.. et il en a largement abusé.. 
    après sa réparation, j'ai vite commencé a avoir des douleurs, j'ai téléphoné, et il m'a juste dit de prendre des anti inflammatoires. Ce que je faisais déjà sans résultat, après mon médecin de famille m'a prescrit des antibiotiques.. jusque là, rien de trop anormale.
    2 jours plus tard, je me tordais de douleur, j'avais de plus en plus de mal a ouvrir la bouche ou bien même à avaler ma salive, en a peine 24h en abcès énorme s'est formé d'abord en dessous de la langue partant de la dent en question, il est descendu dans ma gorge, et remontait en même temps sur ma mâchoire supérieur par l'arrière... 40 de fièvre, incapacité total a ouvrir la bouche, a boire, et a avaler ma salive, pour avaler ma salive je me relevai en serrant les poings de douleur, et sortais le seul son que je pouvais, un grognement de grande douleur... Pendant tout ce temps j'ai prié, étant fort croyante, je priai le seigneur pour que la douleur insoutenable cesse, et aussi de me guérir, au petit matin, j'ai eu un déclique " ce n'est absolument pas normal, j'ai bien trop mal, je ne sais plus avaler, il faut faire quelque chose, et quelque pars en moi me disait que c'était quelque chose de grave et qu'il fallait agir au plus vite.. 

    Ne sachant plus parler, j'ai du écrire a ma maman, pour qu'elle m'appelle une ambulance, la fièvre était a 42, ils m'ont examinée, fait les premiers soins et vérifications et m'ont au plus vite prise en ambulance pour me conduire aux urgences en cas prioritaire.. 

    Je n'ai cessé de prier, car l'hôpital que je voulais affichait complet et celui où il restait une place est réputé pour un taux de mortalité très très élevée ou des soins mal fait, peu propre.. voir insalubre.. j'ai toujours gardé mon chapelet en main en priant dans ma tête.. 
    On m'a fait passer plusieurs scanner en une fois, et les chirurgiens sur place refusaient d'opérer, par peur.. ce qu'ils ont appellé " la bombe a retardement que j'avais dans ma bouche et dans le cou qui là gonflait a vue d'oeil... 
    Le spécialiste venait de loin, il a fallu attendre.. Pourquoi ils ont eu peur d'opérer ? il ne voulait pas avoir la mort d'une jeune fille sur leur table d'opération sur la conscience, un seul faux pas, un seul faux mouvement et ça me tuait directement.. 
    Le soucis et que plus le temps passait, plus l'abcès grandissait, et pouvait quand même finir par me tuer si on ne m'opéré pas d'urgence, me tuer par asphyxie, en effet, étant descendu dans ma gorge, il aurait fini par tout bloquer et si il avait éclaté c'était la mort pas septicémie..  J'ai prié, pour un miracle, le spécialiste est arrivé tout juste.. et après m'avoir fait l'anesthésie.. arrêt respiratoire, sur la table avant qu'on ne me touche, l'abcès avait bloqué les voies, les chirurgiens a vite eu le réflexe de couper dans ma gorge en externe retirer vite assez d'infection pour pouvoir passer un dispositif de respiration artificielle.. 

    A l'heure actuel on ne sait pas si mes difficultés motrice et d'élocutions sont juste causé par l'opération, ou si mon cerveau n'a pas été privé d'oxygène trop longtemps.. j'ai en effet un grand soucis d'élocution, et je suis en réeducation douce, car ce que j'ai dans le cou, s'appel " un drain" ou une " lamelle", je voulais savoir ce que j'avais dans le cou, l'infirmière m'a pris la photo, mais ne m'a pas rendu mon téléphone avant d'avoir tout retiré.. car pour ne pas me faire peur on m'avait largement menti sur ce que j'avais exactement dans le cou.. ils ont bien fait.. 
    ce dispositif a été placé dans le cas où il y aurai encore eu de l'infection dans ma gorge, il aurait permis de la faire partir sans devoir ouvrir a nouveau.. 
    Si ce spécialiste était arrivé 5 minutes plus tard, ça aurait été définitivement trop tard.. on m'a longtemps nourrie et hydratée, et soignée que par perfusions et il a été obligé, d'extraire 3 molaire du fond en bon état a cause de l'infection qui s'était déjà logée en dessous des racines.. il n'avait pas le choix, et je préfère ça que d'être morte ou de refaire une infection du genre, je ne peux décrire la douleur, mais c'était très violent et éprouvant.. 

    Est ce le bon dieu qui m'a fait réaliser au bon moment de me faire appeler une ambulance le plus vite possible, qui m'a envoyé se spécialiste qui est arrivé juste a temps et qui a réussi a me sauver la vie alors que les voies respiratoires venaient d'être bloquée sur sa table .. les autres, n'auraient pas touché, ils m'auraient laissé mourir, de toute façon j'étais totalement anesthésiée .. 
    Ce chirurgien a donné tout ce qu'il pouvait, a utilisé toute ses connaissances pour me guérir au mieux et comme il a du ouvrir en urgence, il m'a même proposé pour plus tard, gratuitement, une opération qui cacherait la cicatrice, car actuellement j'ai un trou de 1 cm dans le cou, et une infirmière a domicile qui vient nettoyer ça 3 fois par jour.. 
    Le dentiste a déjà reçu une lettre d'assignation en justice, d'abord pour être rayé de l'ordre des médecins, et ensuite pour des dommages et intérêt a vie, puisque de sa faute, le chirurgien a été obligé de faire l'ablation de 3 bonnes dents, juste a cause de l'infection qu'il y avait sous les racines.. 

    Mais ça ne me dérange pas et je vois la vie d'une autre façon maintenant, car en très peu de temps pour un " rien" pour une erreur médicale, en moins de 3 jours on a failli me tuer.. il me garde en gros suivis, il veut tout suivre, toute l'évolution, être certain que tout va bien. Il revient tous les 2 jours de bxl pour voir l'état de ma plaie, pour la bouche il a du mal, je ne sais pas encore l'ouvrir plus que la taille d'un petit doigt. 
    Je ne veux pas de photo de ma plaie, car déjà elle fait peur a une infirmière a domicile confirmée, c'est un trou circulaire de 1cm donnant la vue directement dans ma gorge. J'ai d'autres aide médicales a domicile et une surveillance constante de ma famille, ma soeur est infirmières, ma tante aussi et ma cousine ma mère a travaillé toute sa vie avec des enfants malades ou en difficulté grande, a l'hôpital, pendant 40 ans, sans que j'ai a le dire on voit que j'ai mal mais que j'ose pas déranger, et on m'apporte mon traitement.

    C'est après mon opération réussie, qu'on m'a dit que c'était un miracle que je sois encore vivante, ils pensaient tous que j'allais soit mourir avant que le spécialiste arrive ou sur sa table..

    La rééducation est lente, douloureuse et pas facile, très éprouvant et fatiguant pour moi et on ne m'a pas menti sur le temps, on m'a dit a moi et a ma famille que j'allais devoir affronter les douleurs des rééducations, que on pourrait voir un léger " mieux" après 2 mois minimum.. j'ai beaucoup de mal a manger une portion de nourriture d'un nourrisson.. mais quand j'y arrive, sans abandonner totalement ( a cause de la douleur, de la difficulté que j'éprouve pour manger ou boire, parler), on me félicite grandement chaque fois, aux yeux du monde ça pourrait paraître risible, mais c'est indispensable. 
    Et je suis un miracle vivant, les rééducations sont dure, douloureuse, mais je le fais, et j'ai beaucoup de soutiens morale pour continuer.. ma mâchoire est bloquée, il faut tous les jours faire des exercices pour pouvoir ouvrir plus grand, ce qui est très dur, pour le langage aussi, l'amélioration de mon élocution qui est difficile et fatigante aux quotidiens. 

    Mais Dieu me donne une seconde chance, il m'a sauvé d'une mort prématurée, via un médecin qui sait très bien ce qu'il fait, et qui tient a me suivre, je ne voulais pas attaquer mon dentiste, je n'ai pas ce genre de caractère, mais la fautes est en même temps professionnel et les médecins ne peuvent pas fermer les yeux là dessus, ni sur le fait que de la faute de ce dentiste on ai du me retirer 3 bonnes dents, ce qui est handicapant, on m'a offert le droit a des implants totale par opérations.. mais là je me satisfait d'être en vie et fait de mon mieux pour vivre et améliorer. ( ces implants coûte, juste pour un dans les 1500 euros, mais je ne ne suis pas certaine a mon stade, de vouloir le faire, certainement pcq je suis encore loin de la guérison et que ma priorité est de vivre, de faire mes efforts quotidien, et chaque jour d'avancer d'un petit pas, mais qui est un grand pour moi, c'est la seule chose qui m'importe pour le moment). 

    Je suis en vie, et juste ce fait est un grand miracle, ça me suffit largement pour le moment. 

    Je m'excuse si j'ai utilisé des mots en raccourci ou possiblement mal orthographié.. je suis très fatiguée, mais j'ai tenu a donner ce témoignage d'espoir et de miracle.

    Que vous soyez croyant ou non, pour moi, Dieu a exaucé mes prières, et je le remercie chaque jour et chaque soir.


  • Commentaires

    1
    Lumieresoso
    Lundi 5 Juin 2017 à 11:08

    Amen Merci Seigneur !!!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :